FOIRE AUX QUESTIONS


Le stage peut-il commencer si la convention n’est pas signée ?
Non. Il est impératif que le maître de stage signe la convention et que la MFR l’ait validée, avant le début du stage.

Les stages sont-ils obligatoires ?
Bien entendu, les stages sont obligatoires. Un élève n’ayant pas de stage ne peut pas suivre une scolarité à rythme approprié (alternance en MFR).

Dans quelle zone géographique doit se dérouler un stage ?

Peu importe. Ce n’est pas la zone géographique qui est importante mais le type d’entreprise. L’entreprise doit avoir comme activité, celle correspondante au diplôme préparé ou au type d’étude défini dans le programme.

Qui décide des jours et des heures de travail du stagiaire ?

C’est le maître de stage qui les décide, en remplissant la convention de stage. Le maître de stage doit respecter les règles précisées dans la convention (35 h maximum dont 3 heures pour la récolte des informations nécessaires au plan d’étude ou au rapport). Si les moyens de transport ne permettent pas au jeune d’arriver avant une certaine heure ou de partir tard, il faut absolument négocier les horaires au moment de remplir la convention.

Le maître de stage peut-il demander au jeune d’être en stage le samedi ?
Oui. Le 2ème jour de congé, en supplément du dimanche, doit être alors le lundi. Les lieux de stage sont très souvent liés au commerce ou à l’accueil du public. Il est donc important que le stagiaire soit présent au moment où le public vient dans la structure.

Le maître de stage doit-il rémunérer le stagiaire ?

Non. Les stages ne sont pas rémunérés. Par contre, certains lieux de stage prévoient parfois certains avantages, ou donnent une gratification (notamment pour les stagiaires ayant déjà une expérience professionnelle).

Que dois-je faire si mon fils ou ma fille se fait mal chez le maître de stage ?
Lors de la visite chez le médecin ou lors de l’hospitalisation, il faut signaler qu’il s’agit d’un accident de travail. Une attestation va vous être remise qui doit être envoyée à la MFR, sous 48 heures. Vous devez également téléphoner, le plus rapidement possible (sous 24 h) à la MFR pour signaler l’accident. Il faut impérativement donner certains éléments : l’heure des faits, expliquer les circonstances de l’accident et décrire les lésions.

Mon fils ou ma fille a un accident en allant en stage, est-ce un accident de travail ?
Oui. Je dois suivre la procédure décrite ci-dessus.

Mon fils ou ma fille est malade et ne peut pas aller en stage, que dois-je faire ?
Il faut informer immédiatement le lieu de stage, ainsi que la MFR et transmettre un certificat médical.

Mon fils ou ma fille a des difficultés en stage, que faire ?

N’hésitez pas à appeler à la MFR la formatrice ou le formateur responsable de la classe, afin qu’il ou elle prenne contact avec le tuteur de stage. Une difficulté signalée dès le début se règle beaucoup plus facilement.

Une convention de stage peut-elle être rompue ?
Oui, un maître de stage peut se désengager en cas de problème avec le stagiaire ou suite à un changement d’activité.

La recherche de stage peut-elle s’effectuer durant le temps scolaire ?
Non. Le temps de scolarité étant concentré sur un nombre de semaines réduit, il est indispensable d’éviter tout absentéisme.

Comment puis-je suivre mon fils ou ma fille en stage ?

Le carnet de liaison doit être rempli après chaque période de stage. C’est l’outil principal vous permettant de suivre l’évolution de votre jeune en entreprise. Vous devez le signer à chaque alternance.

Mon fils ou ma fille a raté son train ou son bus, dois-je prévenir du retard ?
Oui, il est indispensable d’appeler pour signaler une arrivée tardive, afin que le repas soit prévu malgré l’absence.

Mon fils ou ma fille arrive en retard suite à un problème du à la SNCF, que doit-il faire?
Il est obligatoire de ramener à la MFR un justificatif de retard de la SNCF, en cas d’absence de justificatif, le retard sera non justifié.

Mon fils ou ma fille est malade, il sera absent, quand dois-je avertir ? 
Dès la connaissance de l’absence, il est indispensable de contacter la MFR, dès le matin. Cela peut se faire par téléphone, par mail, par fax.

Mon fils ou ma fille a un handicap particulier (ex : dyslexie, ….) dois-je le signaler ?
Oui. Cela est indispensable pour deux raisons. Tout d’abord cela permet aux formateurs de mettre en place des actions spécifiques, adaptées à l’Handicap. Ensuite, il peut être nécessaire de monter un dossier particulier permettant un aménagement des épreuves d’examen, ce dossier peut être long à faire valider, il est donc indispensable de s’en occuper dès le début de l’année.

Mon fils ou ma fille est dispensé de certains sports mais pas de tous, est-ce que cela pose un problème ?
L’EPS (éducation physique et sportive) est une matière comme une autre. Elle est évaluée tout au long des années au travers du Contrôle Continu en cours de Formation (CCF). Une dispense doit donc être très précise quant à la durée et les types d’activités non autorisées.

Mon fils ou ma fille a une dispense de sport, que fait-il durant le cours ?

La participation au cours d’EPS est obligatoire. En cas de dispense, le jeune assistera le formateur d’EPS ou bien travaillera sur un autre travail donné par un formateur (dossier professionnel par exemple.)

Quelles sont les règles appliquées pour les Contrôles Continus en cours de Formation (CCF) ?
Ces CCF sont de véritables épreuves d’examen. Toute absence non justifiée par un arrêt maladie rédigé par un médecin et fourni sous 48 heures, ou tout retard à l’épreuve, entraîne obligatoirement un zéro. Il en est de même pour toute tentative de tricherie, qui amènera un rapport au service des examens du ministère de l’agriculture.